BIENVENUE

Mon métier, c'était l'imprimerie.
Ma passion, c'est la typographie.

Ce blog sera fait de commentaires sur mes visites sur certains blogs traitant de l'impression des timbres-poste.

vendredi 25 avril 2014

LA MELPOMÈNE SANS ORANGE

Sans vouloir donner de suite à une polémique inutile, ce timbre de la "Frégate La Melpomène" sans la couleur orange a suscité un certain nombre de questions sur son authenticité.


 On aurait pu tout d’abord penser à un assèchement de l’encrier, à un manque d’encre de la couleur orange dans l’encrier de la presse taille-douce 3 couleurs. Il ne semble pas que ce soit le cas. Les timbres que l’on a pu rencontrer sur les sites de vente sont tous semblables, qu’ils soient d’une rangée ou d’une autre avec bord de feuille, en haut ou en bas.


Ce timbre a été imprimé couché avec un essuyage de gauche à droite, de bas en haut dans le sens de l’impression. Un assèchement de l’encrier aurait provoqué principalement un manque d’encre au milieu de la bande de papier, comme pour cette bande de timbres pour le bleu du toit :

 

Or le manque de la couleur orange est sur tous les timbres de la feuille et un manque d’encre orange généralisé sur tous les timbres aurait généré un nombre considérable de feuilles qui auraient été à coup sûr éliminées.

Pour un Maître Taille-Doucier de l’ITVF, ce manque d’encre a une autre origine :

Ce timbre a eu à un certain moment des difficultés d’essuyage, avec un traînage de l’encre noire dans les couleurs orange et rouge. Pour en vérifier l’origine, le "cocher", le conducteur de la presse, a desserré les vis de fixation de l’encrier et séparé le ducteur de son toucheur découpé de la couleur orange. L’encre de ce toucheur a très vite manqué dans les tailles, quelques feuilles suffisent, et le cocher a pu faire le constat suivant :


     
-     que les découpages des toucheurs sont bien en place
-   qu’il y a bien un traînage visible du noir et un peu du rouge, et que l’origine est d’une autre raison, la viscosité de l’encre.

En effet, les autres encres ont remplacé partiellement la couleur orange en raison du traînage. Les tailles vidées de leur encre orange sont très visibles et très nettes par leur relief, avec des traces d’encre foncée sur la partie supérieure.

Après cette façon de procéder par enlèvement d’une couleur et d’en voir les effets, il est donc probable que le maître taille-doucier a jugé bon le réglage des rouleaux toucheurs et qu’il a pu modifier la composition de l’encre en ajoutant des produits à sa disposition, pour améliorer le résultat et éviter un traînage trop important.

Une ou plusieurs feuilles ont très bien pu passer inaperçues à la vérification et être vendues.


Pourtant, il y a bien eu des tentatives de truquage, les exemples existent, mais on peut très facilement voir que les couleurs sont altérées, modifiées, le produit utilisé ne pouvant pas agir sur une seule couleur sans toucher aux autres, contrairement à un timbre authentique où les couleurs restantes sont intactes.



Pour répondre à Thierry :

Je crois que vous n'avez pas bien lu. Ces explications ont été validées par un "cocher", maître taille-doucier avec 25 ans d'expérience sur rotative TD3, ce qui est quand même une référence. Toute autre hypothèse n'est qu'élucubration.

Papy24

1 commentaire:

  1. Bonjour,

    Et pourtant le timbre Melpomène que vous considérez comme authentique a été reconnu comme truqué par son auteur même.

    Mon commentaire n'est là que pour présenter une autre possibilité aux lecteurs : ce timbre est un vulgaire trucage.

    Amicalement
    Thierrry

    RépondreSupprimer